Cette page s’affichera bien mieux si vous tournez votre appareil à l’horizontale.

Cela fait maintenant deux ans que nous avons commencé notre conversion au bio. Depuis nos débuts, nous portons une attention particulière à notre environnement en cherchant à minimiser notre impact. Nous convertir au bio était donc une suite logique.

biodiversité vin

Retour aux sources

Mais ce label n’a pas toujours été nécessaire. Si on repart quelques années en arrière, l’utilisation de produits chimiques ou de synthèse n’existait pas. Les vins étaient donc biologiques de par leur culture saine et leur traitements naturels.
L’emploi de ces produits a eu pour conséquence de faciliter le travail des vignerons et de produire des vins de plus en plus spécifiques mais de moins en moins authentiques. La production de vins biologiques n’est pas un simple phénomène de mode mais un réel changement dans les habitudes de consommation qui gagne du terrain en France ainsi qu’à l’étranger.

terroir vin biologique

Le vin bio

Apparu en 2012, le label “Vin biologique” est venu modifier la culture de la vigne. Le nouveau règlement européen a complété l’ancien en y ajoutant des règles de vinifications. Il ne s’agit plus seulement de produire des raisins bio mais d’obtenir un produit fini entièrement biologique.

Le bio e(s)t le terroir

Pour rendre les vignes plus résistantes et augmenter leur rentabilité, certains vignerons n’hésitent pas à réduire la variété de leurs cépages et à utiliser toutes sortes de pesticides. En agissant ainsi, c’est la notion de terroir qui est détruite, celle-ci qui occupant une place si importante en France. Ce terroir allie des facteurs naturels et des facteurs humains et le non-respect de cet équilibre aura pour conséquence d’impacter la qualité du produit final.

La production de vins biologiques passe par une connaissance plus spécifique de la nature des sols et de l’environnement. Les intrants chimiques n’étant pas là pour faciliter la production, le vigneron est dans l’obligation d’avoir une meilleure connaissance du milieu. Cette attention portée au cours du cycle de fabrication va se ressentir lors des dégustations. On retrouve des vins aux arômes plus spécifiques, souvent plus difficiles à caractériser mais qui rendent chaque bouteille unique.

raisins bio

Quelques chiffres sur le bio

10%

du vignoble national

Le vignoble bio se développe de plus en plus au sein de l’agriculture française. On a pu constater qu’en trois ans, sa surface a triplé et représente aujourd’hui 10% du vignoble national.

x2

d'ici
2022

La consommation de vins bio pourrait doubler d’ici 2022 mais l’offre n’atteignant pas la demande, la France se voit dans l’obligation d’importer des vins bio de pays étrangers.

1/3

des français en boivent

Du côté de la consommation, on assiste aussi à un développement. Contrairement aux idées reçues, plus d’un consommateur français de vin sur trois consomme des vins biologiques. Il s’agit d’une des productions biologiques les plus dynamiques.

20%

du vignoble en conversion

Cette évolution ne devrait pas s’arrêter de sitôt puisque à l’heure actuelle, 20% des surfaces viticoles française sont en conversion et plus de 500 viticulteurs intègrent ce marché chaque année.

Menu